10 zones les plus anormales sur notre planète

Le monde ne cesse de nous surprendre. Chaque coin de notre planète cache quelque chose d’incroyable, en vous faisant croire aux miracles, même les plus durs sceptiques.

Les collines magnétiques, Inde

Sur le territoire du haut plateau du Ladakh, par exemple, il y a ce que l’on appelle la Colline magnétique, située à 30 kilomètres de la ville de Leh. Sur la Colline magnétique, les lois de la gravité ne s’appliquent pas. Les expériences menées à plusieurs reprises ont montré que, sur cette colline, une voiture peut, moteur éteint, remonter une route en pente à une vitesse de près de 20km/h. De même, les pilotes qui survolent la Colline magnétique sont obligés de gagner de la hauteur car le rayonnement électromagnétique est si important qu’il est capable de désactiver les appareils de navigation.

 

Dolmens (Rockne, Corée, Chine, Inde, Israël, la Scandinavie, la Russie)

Les plus anciennes grandes dalles de pierre plate ont été découverts dans différentes parties de notre planète. Les archéologues pensent qu’une fois qu’ils étaient chambres funéraires des anciens prêtres. Les dolmens se change, l’heure, et se comporte étrangement les indices des instruments.

Flamme éternelle cachée sous une cascade, États-Unis

Dissimulée derrière une chute d’eau à l’ouest de New York, une flamme éternelle brûle depuis des années sans la moindre interruption. Elle a certainement éclairé des centaines de générations, certains la font même remonter à l’époque des Amérindiens. Comme la centaine de brasiers qui détiennent le privilège de ne jamais s’éteindre, cette flamme suscite donc une grande curiosité. Mais celle de New York intrigue encore plus.

Château Frangokastello, Grèce

Il n’y a qu’un seul chrono-mirage documenté sur la Terre sur l’île de Crète. Chaque année, à la fin de  Mai, les ombres des gens à pied ou à cheval, avec des armes, se déplaçant loin de l’église de Saint Charalambos dans la forteresse Frangokastello. Le phénomène est observé en début de matinée avec une mer calme et une humidité atmosphérique élevée. Il dure généralement environ 10 minutes. Des soldats allemands, qui pendant la guerre occupaient le territoire local, ont perdu presque l’esprit de la peur et ont declanché le feu sur le mirage.

Catacombes Tchèque, République tchèque

En 1996, les scientifiques ont enregistré les sons de l’organe mentionné dans les légendes. Le passage souterrain situé à une profondeur de 10 mètres, autour d’elle il n’y a pas de place dans oú on pourrait accueillir cet instrument, les psychologues ont examinés les témoins oculaires, pour des signes d’hallucination collective. Mais la principale sensation était l’existence d’un « escalier lumineux. » Des échantillons du matériau ont montré que le phosphore n’existe pas. L’escalier ne se distingue pas au premier coup d’œil, mais au fil du temps, il commence à émettre une lumière mystérieuse rouge-orange.

La Forêt de Pierre, Chine

La Forêt de Pierre est une des merveilles du patrimoine naturel du Yunnan, situé à 120km de Kunming. Elle consiste en un ensemble de roches karstiques en calcaire gris. Ces formations rocheuses se caractérisent par une concentration de roches peu élevées aux formes fantastiques auxquelles les chinois y attribuent toute sortes de superstitions et légendes. Dans la partie souterraine de la forêt de pierre se trouve la grotte Kvifeng, où il y a des miracles réels – d’Août à Novembre la rivière souterraine toutes les 30 minutes, forme un tourbillon qui ne dure que quelques minutes, puis il disparaît rapidement.

Le fleuve aux cinq couleurs, Colombie

Caño Cristales est un site naturel exceptionnel et surprenant, comptant probablement parmi les plus beaux du monde. Son écosystème unique est très fragile et fait à présent partie du parc national naturel Sierra de la Macarena. Cette succession de cascades et de formations rocheuses offre un spectacle coloré à couper le souffle dû aux plantes aquatiques préhistoriques de couleurs jaune, rouge, verte et bleu.

Cascades de sang, Antartique

Situées en terre Victoria, à l’Est de l’Antarctique, les vallées sèches de McMurdo abritent un phénomène pour le moins singulier : les fameuses « Cascades de sang » ou « Blood Falls » en anglais. Il s’agit de coulées d’oxyde de fer qui viennent teinter de rouge les parterres gelés du glacier d’un blanc immaculé, d’où leur nom. Cette curiosité géologique a attiré l’attention de nombreux chercheurs qui ont tenté au fil des années d’en percer les secrets. Récemment, une équipe de l’université du Tennesse, aux États-Unis, est parvenue à récupérer un extrait de la coulée, en profondeur, bien avant que celle-ci n’affleure la surface. La performance est une grande première. En effet, jusqu’à présent les échantillonnages s’étaient effectués exclusivement à l’extérieur. Le nouveau prélèvement devrait ainsi permettre d’en savoir plus sur la composition de la source : un lac souterrain salé. Celle-ci a toujours été un mystère et pour cause, chaque fois que la coulée entre en contact avec l’air extérieur, elle réagit et subit des modifications importantes.

Source: www.adme.ru

Add Comment

%d blogueurs aiment cette page :