Facebook construit des Drones pour apporter Internet dans le monde

Est’que Facebook a construit des Drones?

Oui, l’année dernière, Mark Zuckerberg et Facebook a surpris beaucoup quand il a révélé qu’il a joint ses forces avec d’autres grandes sociétés de technologie pour offrir un accès Internet aux deux tiers du monde qui reste encore déconnecté. Mais ce qui est vraiment surprenant, c’est la façon dont ils envisagent de le faire. Aujourd’hui, Facebook a confirmé les rumeurs selon lesquelles les ingénieurs travaillent sur le développement de drones solaires qui peuvent permettre la diffusion d’accèsInternet vers des personnes se trouvant dans des régions éloignées du monde.

Selon l’annonce faite aujourd’hui d’Internet.org – l’organisation que Facebook, Ericsson, Nokia, Qualcomm, Samsung, et d’autres ont rejoint l’an dernier pour aider la rediffusion à l’accès internet – les drones voleraient de façon autonome pendant des mois à la fois à une altitude de 20.000 mètres (environ 65 000 pieds). C’est bien au-dessus de l’espace aérien commercial, et c’est un bon endroit pour les drones, car il réduit les risques d’interférence des vols avec les vents et les conditions météorologiques.

Cela peut paraître fou, mais les scientifiques ont déjà fait des avions à énergie solaires similaires. Un, appelé « Impulsion Solaire », a volé près de 1000 pieds sur un seul voyage, et il est capable de survoler sans consommation d’essence. Il utilise des panneaux solaires pour recharger durant la journée, et continuent de survoler la nuit grâce à des batteries. Pour résoudre les défis auxquels font face le projet, Facebook a embauché des experts de l’aérospatiale d’Ascenta, une entreprise qui avec facebook construit des drones solaires construit des drones solaires, ainsi que d’autres de la NASA. Il y avait auparavant une rumeur comme quoi Facebook a acquerrai une autre société de drone, appelé « Titan aérospatiale », mais il semble que le talent attaché à ce projet vient d’ailleurs.

L’équipe travaille sur un moyen d’améliorer la communication de données à travers l’air. Ils développent ce qui est connu comme communications optiques en libre espace (FSO), et l’espoir d’utiliser des lasers pour envoyer des messages entre les drones et le sol. S’ils le réalisent la technologie pourrait offrir des vitesses comparables aux câbles à fibre optique. Et ce n’est pas tout au sujet des drones. L’organisation affirme que dans les zones de très faible densité, il travaille à introduire Internet par satellite qui utilise la même technologie FSO pour la communication.

Saumuré une connectivité Internet dans les régions éloignées a longtemps été difficile. Le problème majeur est la rentabilité : il prend habituellement les droits fonciers et la construction pour relier une zone, et de nombreux sites n’ont pas suffisamment d’utilisateurs pour justifier le coût. C’est l’une des questions que l’internet.org et d’autres, comme Google par le biais de son programme « balloon-based loon », tentent de résoudre. S’ils peuvent le retirer, les deux tiers du monde sans Internet pourraient enfin se mettre en ligne.

 La Source : http://www.wired.com/

Add Comment

%d blogueurs aiment cette page :