Les huit péchés de vacancier

1ss

Chaque été, les villes tranquilles européennes sont remplis des vagues des touristes. Dans les restaurants, le menu apparaît dans toutes les langues du monde, et les vendeurs des boutiques des souvenirs ajoutent la collection des bagatelles coûteux. Mais parfois, les touristes oublient les bonnes manières pandant les vacances.

 

Certains dorment, d’autres marchent

1

La principale différence notable entre les vacanciers et locaux – leurs rythmes de vie. Les touristes dorment pleinement et mangent dans les restaurants, visitent des lieux historiques, etc., alors que les résidents sont au travail et veulent un sommeil paisible. Beaucoup de vieilles villes européennes, comme Venise, souffre pendant la nuit d’un fort écho transmis à travers les canaux.

Dans la recherche des sites spécifiques

2

Pendant la journée les touristes viennent dans les rues de la ville à la recherche des endroits idéaux pour des séances de photos. Sur les panneaux les autorités demandent aux visiteurs de se rappeler que pour eux Venise – c’est un lieu de repos, mais pour beaucoup de gens c’est un lieu de vie, et à ce moment, en tant que touristes ont bloqué la route, en essayant de prendre une photo de l’arrière-plan du canal, les gens sont en retard au travail ou à un rendez-vous chez le médecin. Par conséquent, les autorités demandent, chers touristes, tenez vous  du côté droit en marchant à travers les ruelles étroites du Venise, et à la station vaporetto permettez aux résidents d’entrer les prémiers.

Une telle chose – vélo

XVM933f9ca8-5d58-11e5-bea4-5bb57a163489

A Copenhague, ou Amsterdam les touristes imprudents risquent d’arriver sous la roue. Près de la moitié des habitants de ces villes arrivent à l’emploi de cette façon. Les touristes, à son tour, souvent ne sont pas préparés pour le cyclisme, et parfois on a des conséquences fâcheuses. En regardant la belle tour d’un palais, ils se retrouvent soudainement sur la piste cyclable, sans regarder autour.

Selfies

hh

Parfois, les vacanciers heureux interfèrent non sesulement avec eux-mêmes mais et avec résidents locaux. Ceci est le plus clairement démontré dans le Louvre à la peinture « Mona Lisa ». Chaque seconde, considère que c’est une nécessité de capturer l’oeuvre  du grand Léonard sur son smartphone, mais aussi encore de faire un selfie sur le fond.

Place au soleil

5

Les touristes peuvent rapidement éliminer la pensée de leurs vacances et se consacrer au scandale passionné. Ça peut parvient à cause de la place sous le soleil, siège dans l’avion etc.

Un trace dans l’histoire

6

Cependant, le plus souvent les touristes commettent des péchés contre eux-mêmes. Par exemple, quand se reconnaissent dans l’amour à Marie, et rayent son nom sur l’arbre dans le jardin botanique, ou tirent de la terre le bambou avec des rêves pour le mis chez sois.

Monter plus haut

7

Si les touristes ne dessinent pas, ils cherchent à grimper quelque part. Par exemple, à mémorial aux victimes de l’Holocauste à Berlin, ou la montagne sacrée de l’Uluru autochtone dans le Territoire du Nord de l’Australie. En dépit des avertissements les touristes insultent la mémoire du défunt.

Thomas l’incroyant

8

Beaucoup de touristes, souvent, n’ont pas confiance au drapeau noir lors d’une tempête, et agissent en contradiction, puis ils sont à la recherche de l’équipe de sauvetage. Les panneaux sur la côte nord de l’Australie, avertissant que dans les sont zones habitées par des crocodiles et aller dans l’eau est interdit, aussi, trouve parfois des critiques dans l’esprit des touristes et ils risquent leur vie pour vérifier l’approbation dans la pratique.

Add Comment

%d blogueurs aiment cette page :